Une finale nationale à Grenoble pour 3 lycéens en STI2D à Vauban

Mise à jour jeudi 8 juin 2023

L’équipe de terminale STI2D du lycée Vauban s’est brillamment qualifiée (deuxième place académique à Quimper) pour la finale nationale des Olympiades des sciences de l’ingénieur. La finale se déroulait le jeudi 1er juin à Grenoble.

Baptiste, Elouen et Sayeed, tous les trois lycéens en classe de terminale STI2D Spécialité Systèmes d’informations et numériques au lycée, présentaient un projet en partenariat avec le centre APF de Kerlivet qui accueille au quotidien 29 résidents en fauteuil roulant. Leur chariot suiveur de fauteuil roulant répond au besoin d’autonomie des résidents du centre lors de leurs déplacements, notamment au centre commercial du « Phare de l’Europe » situé à 200 mètres du foyer. C’est un véhicule pouvant transporter une charge de 20Kg et capable de suivre automatiquement la personne en fauteuil lors de son trajet jusqu’au centre commercial. Une fois dans le supermarché, le charriot peut être commandé manuellement pour se placer devant la personne en fauteuil et ainsi faciliter le chargement de ses courses.

Pour pouvoir présenter un prototype fonctionnel au concours, ces 3 apprentis ingénieurs ont dû faire appel aux connaissances acquises durant leurs 2 années de STI2D : l’électronique, la programmation informatique mais aussi la mécanique pour concevoir et fabriquer le châssis du chariot à la découpe laser et le boîtier de la télécommande à l’imprimante 3D.

Pour tenter de tirer leur épingle du jeu parmi les 52 équipes présentes, nos STI2D ont tout donné et ne peuvent nourrir aucuns regrets. Ils ont fourni un travail acharné dans le court délai entre les deux finales et même durant les huit heures de trajet en train, pour peaufiner le prototype et améliorer encore la présentation de quinze minutes qui devait être faite devant deux jurys d’ingénieurs, de directeurs délégués au formation professionnelles et technologiques et de professeurs en classe préparatoires. Arrivés à Grenoble mercredi soir, les préparatifs se sont même poursuivis jusqu’à tard dans la nuit mais cela n’aura pas suffi, le premier prix est remporté par le lycée Pierre-Gilles de Gennes de Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre) qui présentait le projet Up2Walk un ingénieux déambulateur à assistance électrique destiné aux personnes en rééducation fonctionnelle.

Une fois la déception passée, la bonne humeur et la fierté d’être arrivé jusque là ont tout de même repris le dessus et puis ce fut surtout l’heure fatidique des résultats ParcourSup, listes d’attentes, admission directe, choix à faire dans les trois jours, le concours était déjà loin. Pour Baptiste et Sayeed ce sera sûrement le BUT Informatique, pour Elouen, la prépa TSI à St Brieuc, les chemins des trois copains vont se séparer pour quelques temps mais les souvenirs de cette finale resteront longtemps dans leurs mémoires sans compter l’expérience immense apportée par ce concours pour leurs études supérieures. La journée s’est terminée par une virée en télécabine jusqu’au fort de la bastille en compagnie de l’autre délégation finistérienne, celle du lycée de l’Elorn qui repart elle aussi sans prix.

Les enseignants des deux lycées se sont donnés rendez-vous l’an prochain, à Brest qui accueillera la finale académique, avec une nouvelle promotion de terminale qui sera, à n’en point douter, tout aussi créative et passionnée.

Les 3 lycéens présentent l’avancée de leur projet aux résident du centre de Kerlivet accompagné par leur enseignant Sébastien Guivarc’h
Les 3 lycéens présentent l’avancée de leur projet aux résident du centre de Kerlivet accompagné par leur enseignant Sébastien Guivarc’h
A Kerlivet
Sayeed, Eloun et Baptiste accompagné de leur enseignant Sébastien Guivarc’h après leur 2ème place académique à Quimper le 16 juin.
Remise des prix à Quimper
Stand à Grenoble : derniers préparatifs sur le stand avant l’arrivée des jurys.

Le projet en video :