Un partenariat durable !

Mise à jour lundi 9 octobre 2023

Partenariat reconduit entre le BTS CRSA du Lycée Vauban et l’entreprise Protecno de Brest

L’entreprise Protecno basée à Brest et dirigée par Olivier Traon est spécialisée dans la fabrication de circuits imprimés destinés à une clientèle professionnelle de pointe. Utilisant de nombreux process pour la réalisation des circuits imprimés, l’entreprise réceptionne aujourd’hui deux systèmes automatisés réalisés par les étudiants de deuxième année du BTS CRSA (Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques) du Lycée Vauban de Brest.
Il s’agit d’un chargeur et d’un déchargeur de circuits imprimés conçus par les étudiants de l’année précédente et qui équipera une nouvelle ligne de production de l’entreprise.

« C’est le troisième projet industriel que nous réalisons pour Protecno, le premier ayant été réalisé en 2010. M Olivier Traon nous renouvelle sa confiance pour un quatrième projet cette année. Il s’agit de la réfection de toute une ligne de traitement de circuits imprimés que nos étudiants présenteront à l’examen au mois de juin 2024 » précise M. Le Douaron

M. Lecompte Patrick, M. Le Douaron Claude, M. Vably Jean-Paul et M. Huteau Frédéric, enseignants professionnels du BTS CRSA, forment et accompagnent les étudiants qui modélisent et conçoivent les parties mécaniques et électriques des systèmes. Le montage, la programmation et les tests sont réalisés dans les ateliers du Lycée Vauban.

Pour le lycée Vauban et ses filières technologiques, maintenir le lien avec les entreprises du bassin brestois est une priorité et une motivation pour les élèves. Dans le cadre de ce partenariat M. Traon Olivier déclare :

« Nous avons investi ces 2 dernières années, 1 million d’euros dans des équipements neufs. Ce partenariat avec le lycée Vauban nous permet l’automatisation de notre ancien parc machines tout en améliorant la productivité du site.
Cet échange est bénéfique pour les 3 acteurs partenaires : pour l’entreprise Protecno, c’est un coût d’industrialisation moindre et des échanges techniques, pour les enseignants du lycée Vauban, c’est l’opportunité de gérer concrètement un projet industriel, et pour les élèves « futurs automaticiens » c’est une formation basée sur des équipements de production réels. »